La LDH soutient le film “Slalom” de Charlène Favier

Sortie en salle le 16 décembre

Depuis quelques années, le voile se lève sur les violences sexuelles, notamment sur mineur-e-s, entre autres dans le monde du sport. Charlène Favier voulait, elle aussi, briser la loi du silence et son superbe film, inspiré de sa propre histoire, nous raconte au plus près comment Lyz, 15 ans, skieuse passionnée, tombe sous l’emprise totale de son entraîneur. Jusqu’au pire…

Lyz vient d’intégrer la section de ski-études de Bourg-Saint-Maurice. Excellente élève, « elle veut gagner, veut les podiums » … Les premiers contacts avec Fred, l’entraîneur, très cassant, sont plutôt rudes, mais Lyz progresse à toute vitesse et son beau visage s’épanouit quand Fred la félicite. Bientôt, il mise sur elle, lui trouve un sponsor. Son soutien la galvanise, elle lui fait une confiance totale. De plus, Fred et Lilou, sa compagne, qui coache les élèves dans les matières générales, sont les seuls adultes de son entourage quotidien : après les cours et les entraînements, Lyz se retrouve seule. Sa mère vient de trouver un boulot à Marseille et Lyz se débrouille dans un appartement que sa mère lui loue. Elle vient voir sa fille de temps en temps et leur relation est plutôt tendue. Le père, lui, est absent. Le ski, les entraînements, peuvent prendre toute la place dans la vie de Lys.

La voilà championne de France et son visage s’éclaire d’un bonheur éclatant. Mais Fred déraille, l’agresse. Lyz est perdue. Conduite à risque, ses notes dégringolent. Réunion chez le proviseur, sa mère est dépassée, Fred propose de l’héberger, Lilou pourrait l’aider. Le visage de Liz, bouleversant, reste impénétrable. Mais cela semble la seule solution…

Rythmé par de superbes images de montagne à la blancheur éclatante, mais aussi de brouillard et de chasse-neige, de vraies courses de ski à l’atmosphère survoltée, de balades et courses en forêt, avec la rencontre improbable d’un loup, ce film est sublimé par le visage, le regard, les expressions de Lyz, magistralement interprétée par Noée Abita, que la réalisatrice filme avec une infinie tendresse. Nous sommes au plus près de ses émotions, de ses questionnements et incompréhensions. Superbe portrait d’une adolescente, blessée au plus profond d’elle-même et qui trouve le chemin de l’apaisement, de la victoire. Slalom est un film sur la résilience, dit Charlène Favier, qui accompagne magnifiquement le cheminement de son héroïne.

Il nous plonge aussi au cœur d’une équipe sportive de haut niveau, d’un groupe de jeunes, motivés-e-s, beaux et belles et pleins et pleines d’énergie ; et dans l’univers des coaches : « Si tu réfléchis trop t’es mort. Faut poser ton cerveau, et y aller », lance Fred, entraîneur passionné (excellent Jérémie Rénier). Il repère Lyz, s’investit à fond, se fait passer pour indispensable, prend de plus d’ascendant sur elle, et cède à ses pulsions. Plus tard, il demande le silence, mais de regrets, de remords, de pardon, il ne sera jamais question…

Ce drame bouleversant aborde, avec beaucoup de délicatesse, de sensibilité, un sujet des plus sensibles dans notre société, longtemps tabou, sur lequel il est urgent de continuer à faire la lumière.

Thématiques : Jeunesse, droits des enfants, droits des femmes, violences sexuelles.
Slalom
Durée : 1h32
Drame, France et Belgique
Réalisation : Charlène Favier
Avec Noée Abita, Jérémie Renier et Marie Denarnaud

Article source: https://www.ldh-france.org/la-ldh-soutient-le-film-slalom-de-charlene-favier/

Communiqués de la LDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *