La LDH soutient le film « Fruitvale station », du jeune réalisateur Ryan Coogler

Sortie le 1er janvier 2014

1er janvier 2009, au petit matin, Oscar Grant, noir, 22 ans, croise des agents de police dans la station de métro Fruitvale, à San Francisco. Cette rencontre lui sera fatale.

Cette fiction tirée d’un fait divers ayant fait grand bruit en Californie et dans tout les Etats-Unis, raconte les vingt-quatre heures qui ont précédé.



Oscar n’était pas un saint. Juste un garçon de 22 ans vivant dans une banlieue tranquille de San-Francisco, qui, pour quelques petits trafics d’herbe, avait fait connaissance avec la prison, son patron venait de le licencier pour retards répétés. Mais Oscar débordait d’amour pour sa fille et pour sa compagne, pour sa mère et toute sa famille. Ce jour-là il avait aidé sa mère à organiser son dîner d’anniversaire, passé la soirée en famille et accepté d’aller avec sa compagne et ses amis voir les feux d’artifices du nouvel an à San Francisco.

En bon garçon Oscar a écouté sa mère qui lui a conseillé de prendre le métro, plus sûr que la voiture !

C’est dans le train du retour, une altercation ayant éclaté entre Oscar et un ancien codétenu, que la police, arrivée sur place, arrête Oscar et ses amis, les menotte et les entasse sur le quai avec hargne et violence. Oscar, calme, demande à ses amis de le rester aussi. Il tente d’utiliser son portable, les policiers s’énervent, plaquent Oscar au sol, face contre terre. Un coup de feu est tiré. Oscar meurt au petit matin dans un hôpital d’Oakland.

La scène, filmée par les nombreux téléphones portables des passagers a très rapidement circulé sur Internet, et fait la une des journaux. Des marches silencieuses ont été organisées, des émeutes ont éclaté.

Un policier peut-il confondre son pistolet taser et son arme à feu ? C’est ce qu’a prétendu le policier meurtrier. Il a été condamné à deux ans de prison (cellule privée à l’écart des autres prisonniers – libération conditionnelle après onze mois).

Ryan Coogler, élève cinéaste se sentant très proche d’Oscar (même milieu, même résidence, même âge) a souhaité faire connaître l’histoire d’Oscar et le drame vécu par ses proches. Son objectif étant aussi de faire en sorte que d’autres drames semblables soient évités. On ne sait pas s’il réussira ce challenge, mais ce beau film nous rend Oscar très attachant.

On pourrait juste regretter que les distributeurs n’aient pas trouvé pour le public français un titre plus évocateur ou attirant.

Fruitvale station

Film couleur, Etats-Unis, 2012

Durée : 1h25

Réalisateur : Ryan Coogler

Producteur : Forest Whitaker

Distribution : ARP SELECTION

Voir la bande-annonce du film

- Sélection officielle « Un certain regard », festival de Cannes 2013

- Grand prix du jury, Sundance film festival 2013

- Prix du public et Prix de la Révélation Cartier, festival du cinéma américain de Deauville 2013

Article source: http://www.ldh-france.org/La-LDH-soutient-le-film-Fruitvale.html

Communiqués de la LDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *