Contre l’instrumentalisation de l’antisémitisme à des fins politiques

Lettre de la société civile, dont la LDH est signataire, à la Commission européenne

Hier, 10 ONG et réseaux européens ont envoyé une lettre ouverte à la Commission européenne pour exprimer leur inquiétude quant à l’instrumentalisation de la lutte contre l’antisémitisme à des fins politiques. La Ligue des droits de l’Homme est l’un des signataires.

Les ONG et réseaux ont envoyé cette lettre en prévision de la « stratégie globale de l’UE en matière de lutte contre l’antisémitisme » que la Commission européenne présentera à la fin de l’année 2021.

Ils écrivent : « En tant qu’organisations de la société civile promouvant les droits de l’Homme et le respect du droit international humanitaire en Israël et en Palestine, nous sommes alarmés par l’amalgame croissant entre les critiques adressées à l’État d’Israël et l’antisémitisme.

Alors que cet amalgame est principalement promu par le gouvernement israélien et les organisations qui lui sont affiliées, la Commission n’a, jusqu’à présent, pas réussi à s’en distancier clairement. Pire encore, la Commission a donné un coup de pouce politique à cette tendance inquiétante. »

La lettre exprime son inquiétude quant à « l’adhésion sans réserve » par la Commission de la définition controversée de l’antisémitisme de l’IHRA, critique le « Manuel d’utilisation pratique » de cette définition et déplore le manque de transparence et d’inclusion qui caractérise depuis longtemps l’approche de la Commission dans la lutte contre l’antisémitisme.

Les 10 ONG et réseaux européens demandent à la Commission de « reconnaître, rejeter et contrer l’instrumentalisation politique de la lutte contre l’antisémitisme », de « lancer un dialogue sérieux et substantiel avec les organisations de la société civile concernées » et de « réaffirmer l’engagement de la Commission envers la liberté d’expression et l’espace civique en faveur du plaidoyer et de l’activisme basés sur le droit sur Israël-Palestine dans la prochaine stratégie de lutte contre l’antisémitisme ».

La lettre complète peut être téléchargée ici. Elle a été signée par Broederlijk Delen, 11.11.11, CNCD-11.11.11, la Coordination Européenne des Comités et Associations pour la Palestine (ECCP), la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH), la Ligue des droits de l’Homme (LDH), medico international, la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine et The Rights Forum.

Paris, le 16 juin 2021

Article source: https://www.ldh-france.org/lettre-de-la-societe-civile-a-la-commission-europeenne-contre-linstrumentalisation-de-lantisemitisme-a-des-fins-politiques/

Communiqués de la LDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *