100 000 citoyens européens appellent les eurodéputés à voter contre la directive secret des affaires

Une coalition de 51 ONG européennes a lancé le 30 mars un appel aux eurodéputés ainsi qu’une pétition leur demandant de rejeter la directive sur le secret des affaires. En quelques jours, cette pétition a recueilli plus de 100.000 signatures. En France, ce sont plus de 20 associations et organisations syndicales qui se mobilisent.

En Allemagne, le DGB, la confédération syndicale allemande, qui compte 6 millions d’adhérents, vient d’appeler à son tour les eurodéputés à rejeter le projet de directive (voir courrier ci-joint).

La directive secret des affaires a été rédigée en toute opacité, suite au lobbying de quelques multinationales. Elle menace les libertés et l’intérêt général. Elle donne aux entreprises des moyens juridiques supplémentaires pour poursuivre des journalistes, des syndicalistes ou des journalistes publiant sans leur consentement des documents et des informations internes. La définition du secret des affaires prévue par la directive est tellement large que presque toutes les informations internes d’une société peuvent y correspondre.

La directive secret des affaires est inscrite à l’ordre du jour du parlement européen le 13 avril et doit être soumis au vote le 14 avril. L’affaire « Panama Papers » est un argument supplémentaire pour demander le rejet de ce projet de directive : comment lutter contre la fraude fiscale en adoptant un texte qui permettra aux multinationales de poursuivre les journalistes et les lanceurs d’alerte ?

 

Paris, le 8 avril 2016

Article source: http://www.ldh-france.org/100-000-citoyens-europeens-appellent-les-eurodeputes-voter-contre-directive-secret-affaires/

Communiqués de la LDH

1 comment


  1. En adoptant cette resolution, les deputes europeens appellent a une desescalade de la crise en Ukraine, soumise aux pressions grandissantes du gouvernement russe. Ils condamnent les exactions commises dans l’Est et le Sud du pays par des groupes armes separatistes, tout en exprimant leurs plus vives inquietudes face a la deterioration de la situation et l’aggravation des violences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *