Déclaration du REMDH sur la libération du Premier ministre libyen Ali Zeidan

Suite à la libération du Premier ministre libyen, Ali Zeidan, le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH) exprime sa plus vive inquiétude au sujet de son enlèvement.



Cet acte ne peut avoir aucune justification et constitue une entrave sérieuse à la construction d’un Etat de droit.

Le REMDH salue la libération de Ali Zeidan et exige la traduction des auteurs de cet enlèvement devant la Justice.

Copenhague, 10/10/13

Article source: http://www.ldh-france.org/Declaration-du-REMDH-sur-la,5027.html

Communiqués de la LDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *