AEDH : compte rendu de l’assemblée générale

27, 28 et 29 avril 2012 à Brno (République tchèque)

L’AEDH a tenu son assemblée générale les 27, 28 et 29 avril 2012 à Brno (2e ville de la République tchèque). Grâce au Comité Helsinki tchèque, membre de l’AEDH, l’assemblée générale s’est tenue dans les locaux du Défenseur des droits et a été soutenue entre autres par la mairie[1].

Le vendredi fut consacré à un séminaire sur « les Roms en Europe », la plus grande minorité transnationale européenne (10 à 12 millions de personnes). Trois thèmes furent abordés : les violences, les discriminations et la défense de leurs droits et dignité, traités par des intervenants des pays dans lesquels cette question est particulièrement sensible (Hongrie, Bulgarie, République tchèque, Italie, Pologne, et France -Nadia Doghramadjian-). Une intervention fut particulièrement remarquée, celle de la directrice du Musée de la culture rom de Brno[2], Jana Horvathova, elle-même fille du premier Rom tchèque devenu ingénieur. Les observations et conclusions de ce séminaire ont particulièrement intéressé les journalistes présents à la conférence de presse qui a clôturé l’assemblée générale.

Suite à ce séminaire la décision a été prise de compléter le rapport sur « les violences faites aux Roms dans l’UE » à fin de publication. Par ailleurs une motion a été votée condamnant l’expulsion forcée de 250 familles roms de leur camp de Belgrade (Serbie).

http://www.aedh.eu/Motion-de-l-Assemblee-generale-de,1513.html

Le samedi deux nouveaux membres de plein exercice de l’AEDH ont été élus[3] : ADHR (Association for the Defence of Human Rights) pour la Bulgarie et KISA (Action for Equality, Support, Antiracism) pour Chypre. Suite à cette élection, une motion s’inquiétant de la criminalisation par les autorités chypriotes des défenseurs des droits et en particulier du sort de Doros Polycarpou, directeur exécutif de Kisa a été adoptée par l’assemblée générale.

http://www.aedh.eu/Motion-de-l-Assemblee-generale-de.html

Après l’examen et le vote des rapports statutaires, l’assemblée générale a élu un nouveau bureau. Pierre Barge n’ayant pas souhaité se représenter c’est Serge Kollwelter représentant d’ALOS-LDH du Luxembourg, qui a été élu. P. Barge a été nommé président d’honneur. La LDH est représentée par Catherine Teule, vice-présidente et Maryse Artiguelong, membre du bureau. Les adhérents individuels[4] présents ont élu deux d’entre eux (originaires de France et d’Italie) pour les représenter au bureau. Leur rôle et leur représentativité a fait l’objet de débats importants.

Les membres de l’AEDH ont ensuite pu discuter des priorités d’actions et de campagnes à venir (et des moyens susceptibles d’être mis en œuvre) parmi lesquelles :

• asile et immigration ;

• protection des données personnelles ;

• privations de liberté ;

• droits des minorités et lutte contre les discriminations ;

• droits économiques et sociaux ;

• démocratie et citoyenneté.

Les quatre premiers thèmes étant déjà traités par des groupes constitués qui ne relâcheront pas leurs efforts, l’accent a été mis sur l’importance de traiter les deux derniers en les regroupant compte tenu des crises qui touchent tous les pays de l’UE et de l’approche des élections européennes de 2014. L’année 2013 ayant été choisie par l’UE comme « année de la citoyenneté », l’AEDH sera attentive aux moyens que l’UE proposera pour mettre en œuvre des projets sur ce thème.
Cette assemblée générale a permis de vérifier le dynamisme de l’AEDH et la volonté de tous ses membres de participer à la construction d’une Europe respectueuse de la Charte des droits fondamentaux.
L’assemblée générale 2013 devrait se tenir en Andalousie.

[1]Les frais et moyens engagés pour ces trois journées ont été couverts par des subventions et moyens fournis par la Commission européenne, des subventions nationales et les représentations diplomatiques française et suisse en République tchèque.

[2]Très riche musée que les participants ont pu visiter en soirée et où un repas leur fut offert.

[3]L’AEDH compte maintenant 28 membres et est présente dans 22 pays.

[4]Pour devenir adhérent individuel de l’AEDH : http://www.aedh.eu/ADHERER.html

Article source: http://www.ldh-france.org/AEDH-compte-rendu-de-l-assemblee

Communiqués de la LDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *