Motions adoptées lors de l’Assemblée générale de l’AEDH

A Brno, République Tchèque, les 28 et 29 avril 2012

1/ L’AEDH est particulièrement heureuse et fière d’accueillir l’organisation chypriote KISA comme membre de plein droit lors de son assemblée générale des 28 et 29 avril 2012 à Brno, République Tchèque.

Les délégués présents ont reconnu l’engagement de KISA en faveur des minorités ethniques, migrants, des réfugiés, des victimes de trafic, de crimes racistes, de violence et de discrimination.

L’Assemblée générale de l’AEDH suit avec inquiétude les récents développements de la situation des défenseurs des droits de l’Homme en République de Chypre.

Elle s’interroge en particulier sur les conditions dans lesquelles des poursuites judiciaires récurrentes ont été engagées à l’encontre de M. Doros Polycarpou, Directeur Exécutif de KISA qui n’a fait qu’exercer ses droits fondamentaux de citoyen et de responsable d’une organisation de défense des droits.

C’est pourquoi, l’Assemblée générale de l’AEDH appelle les autorités chypriotes à :

- Lever les charges contre Doros Polycarpou ;

- Mettre une fin immédiate à la criminalisation dont KISA fait l’objet

- Garantir aux migrants un accès à leurs droits ainsi que le prévoit le droit européen ;

- Garantir aux ONG la possibilité et les moyens effectifs de soutenir les migrants dans la défense de leurs droits.

Brno, 29 avril 2012

2/ L’AEDH condamne l’expulsion forcée de 250 familles roms de leur camp de Belvil à Belgrade (Serbie). Cette expulsion a été menée par la ville de Belgrade le 26 avril 2012 : elle a été faite sans consulter ou informer les populations concernées auparavant, et ne leur ont été proposées que des solutions de relogement inadéquates et indécentes. Les autorités serbes violent le droit international en laissant les autorités municipales de Belgrade procéder à de telles expulsions.

L’AEDH appelle les autorités serbes à cesser les expulsions forcées et à remédier à cette situation en proposant des solutions décentes aux familles expulsées.

Cette motion est adoptée par l’Assemblée générale de l’AEDH qui se tient à Brno, République tchèque, les 28 et 29 avril 2012, à la suite d’un séminaire d’une journée sur « Les Roms en Europe » le 27 avril 2012. Ce séminaire est arrivé à la conclusion que les droits fondamentaux des Roms sont gravement violés en Europe et que cette situation doit cesser immédiatement.

L’AEDH appelle toutes les autorités européennes et nationales à faire cesser la violence contre les Roms, alors qu’elle observe une fois de plus l’attitude intolérable des autorités nationales comme à Belgrade le 26 avril 2012.

Brno, 29 avril 2012

Article source: http://www.ldh-france.org/Motions-adoptees-lors-de-l

Communiqués de la LDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *