Roms : vent mauvais sur la France

L’été 2013 pour les Roms a été pire que le précédent. Pas tellement parce que la politique conduite par le ministre de l’Intérieur ait changé. Elle est de même nature, essentiellement répressive, et ne connaît d’application de la circulaire de juillet dernier qu’en de très rares occasions, alors que se multiplient les expulsions des lieux de vie, quels qu’ils soient.



Non, ce qui s’ajoute à cette situation, ce sont les déclarations politiques ou voir médiatiques qui vont bien au-delà du refus d’installation, et de la prétendue impossibilité de l’intégration. Jusqu’à cet élu qui dit qu’ « Hitler n’en a pas tué assez »… La droite est-elle décomplexée jusqu’au meurtre, avec le but avoué de la revanche et en ne reculant devant aucune déclaration nauséabonde ? Les déclarations vont-elles couvrir d’un voile de légitimité les actions d’éventuelles d’assassins ? L’été chaud des Roms va-t-il finir en hiver froid des morts ? Illustrations avec les trois communiqués de presse de la LDH dénonçant la une inacceptable de Valeurs actuelles, les déclarations du maire Bourdouleix, celles du Front national. Et une analyse du collectif Romeurope, dont la LDH est membre actif.

Article source: http://www.ldh-france.org/Roms-vent-mauvais-sur-la-France.html

Communiqués de la LDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *