« Omerta dans la police » lu par un membre de la section!

Notre ami Pierre a lu le livre de Sihem Souid « Omerta dans la police » et nous livre ses impressions.

Sihem Souid est connue de certains d’entre nous pour ses mésaventures dans ses relations avec la police. J’ai signé la pétition de soutien en sa faveur et pour faire bonne mesure j’ai acheté son  livre qui porte le titre « Omerta dans la police. » Lire le résumé au verso de la couverture donne une bonne idée, fidèle, du contenu et je ne me propose pas de recopier ce texte. Ce que j’ai trouvé dans sa lecture c’est le passage des idées générales que nous véhiculons quotidiennement, au témoignage vécu.

Tels ces faits dénoncés un peu partout, comme la politique du chiffre, le racisme, l’homophobie qui ont un autre impact quand ils sont reliés à des comportements observés et rapportés par ceux qui les vivent.
Froisser un passeport pour étayer un doute sur la nationalité d’un entrant sur notre territoire et le réexpédier ou le pousser vers un centre de rétention simplement pour avoir  un trophée de plus à inscrire à ses statistiques, on peut à peine le croire et pourtant c’est sur la relation de faits de ce genre  ou plus graves encore que ce livre s’appuie.
Les relations entre supérieurs et subordonnés dans le service où la mesquinerie côtoie l’injustice sont difficiles à admettre, qu’il s’agisse de briser telle policière lesbienne, sans tenir compte de son travail mais simplement parce qu’on  « ne veut pas de gouine dans la police » ou d’étouffer les solidarités que cela peut susciter en interne.
Les militants de RESF découvriront quelques malices de la PAF et  toutes celles et ceux qui s’impliquent dans les semaines d’éducation contre le racisme et les discriminations en sortiront  convaincus qu’ils ne sont pas au bout de leur peine.

Au départ notre jeune policière ne voit pas de mal à pourchasser le sans-papier et surtout le passeur derrière lui. Avec quelques années de pratique à la PAF d’Orly son regard est différent et plus exigeant sur les droits de l’homme.
Néanmoins ce livre témoigne aussi de respect et d’admiration pour certains responsables justes  et/ou courageux.

Pour tout dire j’ai acheté ce livre pour apporter ma petite contribution financière à cette policière courageuse  et j’ai trouvé une lecture que j’ai envie de vous faire partager !

Pierre  Vasse    LDH

La Vie de la Section , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *