Syrie : lancement du site internet free-syrian-voices.org

Communiqué FIDH




Le site internet free-syrian-voices.org a été lancé cette semaine par des ONGs internationales [1] afin d’attirer l’attention sur le sort des militants de la société civile syrienne visés pour leur travail ou pour leur militantisme pacifique, à l’image des défenseurs des droits de l’Homme, des travailleurs humanitaires et des journalistes.



Depuis le début de la crise syrienne il y a trois ans, ceux-ci ont continuellement été arrêtés ou enlevés par les forces gouvernementales, les milices pro-gouvernementales ou des groupes armés non étatiques. Le site free-syrian-voices.org présente trente-sept cas emblématiques, partie infime de l’ensemble des personnes visées. D’autres cas seront présentés dans les prochaines semaines.

« Des milliers de civils ont été arrêtés, enlevés, torturés voire parfois tués, d’autres encore sont disparus, simplement pour avoir exercé des droits fondamentaux comme la liberté d’expression, de rassemblement et d’association ; ou encore, pour avoir fourni des soins médicaux aux malades et aux blessés, ou de l’aide humanitaire aux civils. Leur dévouement ne doit pas rester vain. Nous devons continuer à faire entendre leurs voix et à agir pour leur libération.  », ont déclaré les ONG lors du lancement de ce projet.

Le sort d’un grand nombre d’entre eux demeure inconnu. Par le biais de free-syrian-voices.org, les organisations feront campagne au nom de ces militants et demanderont leur libération.

Combien de fois encore le procès du journaliste Mazen Darwish sera-t-il reporté ? Où est le défenseur des droits de l’Homme Khalil Maatouk ? Pourquoi le Docteur Mohamed Bachir Araba-t-il été arrêté ? Où l’écrivain kurde Hussein Essou est-il détenu depuis 2 ans et demi ? Pourquoi la militante Samira Khalil a-t-elle été enlevée ? «  Ces militants ont fait un travail courageux. Ne permettons pas qu’ils soient réduits au silence et ne les oublions pas !  » ont ajouté les organisations qui soutiennent la campagne.

free-syrian-voices.org, disponible en anglais et en arabe, sera régulièrement mis à jour. Une version russe du site sera prochainement accessible.

Un message appelant à la libération de toutes les personnes arbitrairement détenues ou enlevées en Syrie sera envoyé par Thunderclap le 17 avril, date anniversaire de l’indépendance syrienne. Cliquez-ici pour relier le message sur vos réseaux sociaux !

[1] Amnesty International, la FIDH, Front Line Defenders, Human Rights Watch, Reporters sans frontières et le Réseau euro-méditerranéen des droits de l’Homme (REMDH)

Paris, le 24 mars 2014

Article source: http://www.ldh-france.org/Syrie-lancement-du-site-internet.html

Communiqués de la LDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *