Lutter contre les discriminations au travail : maintien ou accès au travail pour les aidants bénévoles

Dans le cadre de la lutte contre les discriminations, la LDH a répondu à un appel à propositions du Fonds Social Européen (FSE). Elle a proposé, en partenariat avec Macif Mutualité un projet visant à lutter contre les discriminations dont sont victimes les aidants bénévoles dans le maintien ou l’accès au travail.



En effet, le contexte actuel d’un accroissement du nombre de personnes dépendantes avec maintien à domicile (vieillissement de la population, maintien à domicile de malades en fin de vie, etc.), soulève la question de l’accès ou du maintien à l’emploi de salariés aidants bénévoles.

La Ligue des droits de l’Homme et Macif Mutualité ont souhaité travailler en partenariat sur un programme de travail transnational, le volet européen étant assuré par un partenariat avec la Ligue des droits de l’Homme Luxembourgeoise (ALOS LDH) et le Forum italiano sulla disabilità.

Il était logique que la LDH qui s’engage sur des actions de sensibilisation, formation, éducation et mène des études et recherches sur la lutte contre les discriminations travaille avec la Macif qui mène depuis plusieurs années une réflexion sur le maintien de l’autonomie notamment avec le programme AidantsAidés de Macif-mutualité.
Le programme de travail prévoit :

• de repérer des solutions et les bonnes pratiques déjà en place. L’état des lieux est en cours dans deux régions (Rhône-Alpes et Poitou Charente) ainsi que dans les deux pays partenaires (Luxembourg et Italie), avec une démarche d’enquête qualitative auprès des entreprises et des aidants bénévoles. Cet état des lieux est piloté par un chargé de recherche au CNRS (Nicolas Belorgey). Tous les résultats de l’enquête sont anonymisés.

• de faire une synthèse évaluative de cette recherche, en étudiant la reproductibilité des expériences identifiées et de

• faire une communication sur ces acquis lors d’un séminaire transnational, le 26 mars 2013

• suite à cette manifestation de poursuivre la communication et la diffusion des résultats, auprès des entreprises, des aidants bénévoles et professionnels, des pouvoirs publics, avec le cas échéant des démarches en vue de faire déposer une proposition de loi.

La fin du projet est fixée au 30 juin 2013.

Article source: http://www.ldh-france.org/Lutter-contre-les-discriminations.html

Communiqués de la LDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *