Pour une citoyenneté de résidence, pour le droit de vote et d’éligibilité des étrangères et étrangers aux élections locales

Lettre ouverte aux partis signataires des accords de la NUPES (Nouvelle union populaire écologique et sociale) et signée par Malik Salemkour, président de la LDH

Mesdames, Messieurs,

Imaginez notre stupeur et notre inquiétude de constater que, parmi les objectifs programmatiques inclus dans les accords de la Nupes, entre vos partis EELV, LFI, PCF, PS, Gs, ne figure pas une des mesures emblématiques de vos programmes depuis 40 ans : le droit de vote et d’éligibilité des résident-es étranger-es aux élections locales.

Ce droit, vous l’avez défendu, rappelez-vous, en particulier :
✓ depuis la 80ème proposition du candidat Mitterrand en 1981,
✓ lors du vote de la loi de l’Assemblée nationale en 2000,
✓ lors du vote de la loi du Sénat en 2011.

Nous espérons une réaffirmation de votre part en faveur de cette avancée démocratique devant les électrices et les électeurs lors des élections législatives du mois de juin.

Recevez nos salutations citoyennes pleines d’espoirs

Lettre ouverte signée par 66 personnalités dont Malik Salemkour, président de la LDH.

Paris, le 17 mai 2022

Article source: https://www.ldh-france.org/pour-une-citoyennete-de-residence-pour-le-droit-de-vote-et-deligibilite-des-etrangeres-et-etrangers-aux-elections-locales/

Communiqués de la LDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *