Arrestation d’une famille de Kosovars : des méthodes inacceptable

Suite à la descente de police et  à ces pratiques inadmissibles  le RESF 47 appelle à manifester sa colère et son indignation samedi 22 janvier 10h place des laitiers à Agen
RESF appelle à se saisir du rassemblement du 22 janvier à l’appel du collectif des écoles pour manifester sa  colère face à de tels agissements, l’exigence que cela ne se reproduise plus.

RESF 47 interpelle les maires du département.
Une réunion se tiendra mercredi 26 janvier, à la maison de la Vie Associative,
20 h 30 pour organiser la riposte et contraindre le préfet à renoncer à de
telles méthodes.

Rappel

La famille Krasnici et ses trois enfants de 3, 5 et 7 ans
était hébergée dans un hôtel agenais, hébergement obtenu en urgence par le service du 115.
Lundi matin à 6 heures 30 , 6 policiers sont venus les
interpeler dans leur sommeil et les ont conduits manu
militari dans un centre de rétention à Hendaye.
C’est la première fois, à notre connaissance, que la
préfecture applique des méthodes d’une telle
violence.
L’état fournit un hébergement d’urgence à une famille
le soir et envoie sa police le matin pour les expulser.
La chasse aux sans-papiers a franchi un seuil supplémentaire. C’est
inacceptable.

La Vie de la Section

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *