Conférence-débat sur le Samudaripen

A l’occasion des 120 ans de la LDH

Conférence-débat sur le Samudaripen

le lundi 10 décembre 2018 de 18h30 à 21h30

à l’EHESS, 54 boulevard Raspail 75006 Paris

 

Dans le cadre de son 120e anniversaire, la Ligue des droits de l’Homme (LDH) organise une conférence-débat sur le Samudaripen (génocide de Roms, sous la dénomination de nomades). Cette conférence-débat, en référence au 70e anniversaire de la signature de la Convention des Nations unies pour la prévention et la répression du crime de génocide le 9 décembre 1948, sera précédée, ce même jour 10 décembre 2018 par une cérémonie. Celle-ci se tiendra dans la nef du Panthéon de 14h30 à 17h, en hommage aux seize personnalités liées à la LDH.

 

Pré-programme :

18h30 : Accueil

19h-19h15 : En sa qualité de président de la LDH, Malik Salemkour ouvrira la conférence, animée par Claude Katz, et présentée par Marcel Courthiade, professeur de langue et civilisation rromani à l’Inalco.

Deux thèmes seront abordés :

  • historique du Samudaripen ;
  • quel bilan de la reconnaissance du Samudaripen par la communauté des Etats et par l’histoire.

19h15-19h35 : Historique du Samudaripen

Intervention de Morgan Caro, Docteure en géographie et histoire.

Afin d’éviter d’être trop didactique, le contexte historique du Samudaripen  sera présenté sous forme de panneaux. Ces derniers pourront être consultés avant l’ouverture de la conférence-débat, à partir de 18h30, permettant utilement d’informer les personnes y assistant.

19h35-21h : Quel bilan de la reconnaissance du Samudaripen ?

  • Reconnaissance juridique du Samudaripen par la communauté internationale : intervention de Claude Katz, avocat, ancien Secrétaire général de la Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme (FIDH).
  • Pourquoi ce silence sur le Samudaripen ? Causes internes et externes.
  • Constat d’une insuffisance manifeste de l’enseignement scolaire et de la diffusion de l’histoire du Samudaripen : engagement du ministère de l’Education nationale afin de développer cet enseignement.
  • Utilisation de l’histoire du Samudaripen à des fins nationalistes. Ex : rhétorique serbe sur les camps de déportation et d’extermination des Tsiganes, englobant Roms et Moeso-roumains en Croatie, renforçant la haine des Serbes vis-à-vis des Croates tenus pour seuls responsables des massacres et « omettant » les atrocités commises par les Serbes. Intervention de Marcel Courthiade.
  • Projection d’un film de 45 mn intitulé : DU RROMA (Deux Roms), réalisé par Iovanca Gaspar : témoignage d’un rescapé rom d’Auschwitz mis en musique par Adrian Gaspar. Dialogue de deux générations. Transmission novatrice du récit génocidaire.

21h-21h30 : Conclusion

Table-ronde avec : Malik Salemkour, Marcel Courthiade, Morgan Caro, Iovana Gaspar, Claude Katz et Henriette Asséo (sous réserve).

Débat avec la salle.

 

Inscription obligatoire (nombre de places limité) :

Article source: https://www.ldh-france.org/conference-debat-sur-le-samudaripen/

Communiqués de la LDH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *